La CFDT-Santé demande la mise en place de moyens de protection suffisants : masques, gels, savon… Ainsi qu’une information claire des professionnels concernés.  Sans réponse, le syndicat envisage de faire usage de son droit de retrait, afin que les personnels de santé ne soient pas exposés aux risques du Covid-19. Dans la journée, quelques protections supplémentaires ont été promises, sinon déjà allouées, à certains agents. Mais la pénurie que ne contestait pas la semaine dernière les services de l’ARS Réunion semble ne pas avoir encore trouvé à se combler et les moyens de protection disponibles ne sont pas à la hauteur des besoins.

www.formeetbienetre.re / Le quotidien santé de La Réunion