La marche nordique se pratique avec deux « cannes » qui ont pour mission d’accentuer le mouvement naturel de balancier des bras et d’aider le corps à se projeter vers l'avant.

L’avantage de marcher avec ses deux bâtons, c’est qu’on adopte un pas plus rapide sans fatigue, ce qui permet de marcher plus longtemps. Autre atout : pas besoin d’entraînement compliqué.

Tout le monde est capable de se lancer, c’est juste une question de rythme entre l’inspiration et l’expiration et de coordination entre une jambe et le bras opposé. Mais pour débuter sereinement et avoir envie de poursuivre, le mieux est de rejoindre un club. Coup de chance, à La Réunion, il en existe dans le Nord et dans l’Ouest. Il suffit de taper dans votre moteur de recherche www.marche-nordique.re pour obtenir les coordonnées et dates des différents évènements.

Equipez-vous avec des bâtons de qualité

Bien sûr, vous pourriez pratiquer la marche nordique en coupant deux bâtons solides pour vous servir d’appui. Mais outre le risque d’échardes, vous seriez vite épuisé(e) par le poids des bâtons et n’iriez pas bien loin. 

Pour pratiquer la marche nordique, il faut vous procurer des bâtons spécifiques (vendus dans tous les bons magasins de sport), confectionnés en carbone et en fibre de verre, ce qui leur assure une légèreté incomparable. Prenez les plus légers pour débuter, à savoir ceux qui affichent moitié carbone, moitié fibre de verre et d’une longueur égale à votre taille moins 50 centimètres.

Pensez à protéger vos mains avec des mitaines en coton léger.  A savoir, beaucoup de clubs mettent des bâtons à la disposition de leurs adhérents. Donc, si vous n’avez pas envie d’investir tout de suite, pas de souci, vous pouvez néanmoins vous initier à cette pratique sportive idéale pour les seniors à La Réunion.

Inspirez, soufflez…, éliminez !

Une fois équipé(e), vous n’avez plus qu’à prendre votre souffle. La marche nordique mobilise de nombreux muscles, améliore le retour veineux et fortifie la calcification de l'os. C’est pas beau tout ça ? Mais ce n’est pas tout !

La marche nordique permet d’augmenter la dépense énergétique jusqu'à 46 % par rapport à la marche tout court, soit jusqu’à 400 calories perdues en une heure au lieu de 280 calories en balade traditionnelle.

Idéale si vous souffrez des articulations

Pour les gramounes qui souffrent de douleurs articulaires ou qui ont été opérés des genoux ou des hanches, c’est la panacée, car la répartition du poids du corps sur les quatre appuis que représentent les jambes et les bâtons permet de se déplacer sans trop peser sur les articulations douloureuses.

Les balades ne durent en général pas plus de deux heures, débutent par un échauffement progressif et se terminent par des étirements tout en douceur. Alors, prêt(e) pour le Grand Nord sous le soleil ?

Mireille Legait / www.formeetbienetre.re, Le quotidien santé à La Réunion