1. Le riz, une céréale bonne pour la santé cardiovasculaire

Le riz n’est pas spécifiquement asiatique même si cette céréale compose la base de la nutrition des pays d’Asie. Et de La Réunion. Selon des études cliniques publiées depuis quelques années, la consommation de riz complet réduirait le risque de développer des maladies cardio-vasculaires ainsi que certains cancers.

Si le riz est parfois incriminé à La Réunion sur l’épidémie de diabète, il s’agit de riz blanc et consommé en trop grandes quantités. Le riz complet, riche en fibres, en antioxydants, en minéraux et en vitamines, est un aliment santé. A consommer raisonnablement (un petit bol), accompagné de légumes frais.

2. Les légumineuses, une source de minéraux indispensables

En cuisine asiatique, le riz n’est jamais présenté sans légumineuses. C’est déjà le cas à La Réunion qui tire une bonne partie de son patrimoine gastronomique des apports traditionnels des ethnies qui composent sa population. L’association riz complet avec des légumineuses renforce l’apport protéique, ce qui permet de diminuer la quantité de protéines d’origine animale. Qui plus est, les légumineuses sont riches en minéraux (calcium, fer, magnésium et phosphore).

3. Les épices, des parfums aux vertus médicinales

Le gingembre et le curry sont deux épices courantes utilisées en cuisine asiatique. S’y ajoute aussi une épice bien de chez nous, le curcuma. Si toutes ces épices sont goûteuses, elles sont aussi porteuses de vertus médicinales.

Le gingembre est réputé pour réduire les troubles digestifs et notamment les nausées dont celles du début de la grossesse.

Le curry, qui n’est pas une seule plante mais un mélange d’épices diverses (poivre, piment rouge, curcuma, moutarde, kaloupilé, gingembre, ail, thym…), est riche en antioxydants donc anti-cancer, en vitamine E, la vitamine anti-âge par excellence, et préviendrait les infections.

Le curcuma aurait des vertus dépuratives du sang, protectrices du foie, cicatrisantes pour les intestins, anti-inflammatoires et interviendrait dans la prévention du cancer.

Le piment est réputé pour faire baisser l’hypertension, ne serait-ce que parce que le goût qu’il apporte aux aliments permet de baisser l’apport en sel.

4. Le poisson, source d’oméga 3

Les sushis japonais ont gagné leurs lettres de noblesse dans une bonne partie du monde. A La Réunion comme ailleurs. Il faut le reconnaître, les sushis, qui marient algues, poisson et riz, renforcent les apports en oméga 3, acides gras essentiels, réputés indispensables à la santé du système cardio-vasculaire et du cerveau. 

Outre le riz, le poisson est servi accompagné de crudités et de légumes, riches en fibres et en vitamines et excellents pour la satiété.

5. L’huile végétale, pour limiter les excès de cholestérol

Certes, la cuisine asiatique fait la part belle aux fritures : nems, croquettes, samoussa et beignets tiennent le haut de la carte. On ne va tout de même pas vous encourager à vous régaler de fritures tous les jours (pas plus d'une ou deux fois par mois et en quantité très limitée). Néanmoins mieux vaut une cuisson (idéalement à moins de 180°C) à l’huile végétale (pas toutes, certaines ne s'utilisent qu'à froid) qu’au beurre.

L’huile végétale est riche en acides gras indispensables à notre équilibre nutritionnel et ne produit pas d’excès de cholestérol, contrairement aux graisses d’origine animale (beurre, fromages, crème...). 

6. La vapeur et le wok, des cuissons santé

Parmi les différentes cuissons de la cuisine asiatique, on retrouve celles du wok et de la vapeur. Le wok, qui ne nécessite pas beaucoup d’apports en gras, renforce l’attractivité gustative des légumes, plus croquants et dont la teneur en vitamines est mieux préservée. 

C’est également le cas pour la cuisson vapeur, qui supprime les apports lipides inutiles, préserve mieux le goût des aliments et leur qualité nutritionnelle.

7. Le thé, un antioxydant savoureux

Tout repas asiatique s’accompagne d’une tasse de thé. Or les feuilles du théier, dont La Réunion dispose d’une plantation bio située à Grand Coude, ont des vertus digestives et antioxydantes.

Selon les études publiées, c’est le thé vert qui est le plus riche en antioxydants. Néanmoins, noir, blanc, rouge… toutes les variétés du thé apportent des qualités nutritionnelles précieuses pour notre santé.

Corinne Houille / www.formeetbientre.re / Le quotidien santé de La Réunion