Enceinte, vous hésitez à maintenir votre suivi notamment échographique pendant l'épidémie ? Normal... même si, à La Réunion, nous n'en sommes encore qu'en stade 1, mieux vaut être trop prudent que trop tête en l'air.

Ne soyez pas inquiète pour votre sécurité. Les sages-femmes échographistes comme les médecins ont reçu des consignes qu'elles et ils devaient certainement observer bien avant d'avoir reçu le communiqué commun du CFEF et du CNGOF. Les recommandations reprennent en effet les consignes habituelles d’hygiène dans les cabinets médicaux et plus particulièrement les cabinets d’échographie :

➡️Lavages fréquents des mains ( eau et savon ou gel hydro-alcoolique).
➡️ Masque, gants jetables.
➡️ Nettoyage après chaque passage d’une patiente du lit d’examen, du clavier de l’échographe, des surfaces exposées et des sondes d’échographie.
➡️ Désinfection fréquente des poignées de porte, bureau, chaises, clavier d’ordinateur ….

Des dispositions particulières en raison de l'épidémie

Le passage en stade 3 justifie des mesures plus drastiques, qui peuvent être mal comprises par les futurs parents. 
⛔️ Aucun accompagnant ne pourrra entrer dans la salle d'attente, dans le cabinet de consultation et dans la salle d'échographie avec la future maman. Eh oui, la future maman devra désormais consulter seule. Dans certains cas, des téléconsultations seront organisées et dans ce cas, le futur papa pourra évidemment être présent.

🙌 Avanr d'entrer dans le cabinet du médecin ou de la sage-femme, la future maman sera invitée à se laver les mains ou à appliquer un gel hydro-alcoolique. La patiente ne doit pas toucher les poignées de porte, c'est dont le personnel soignant qui se charge de l'ouverture et de la fermeture des portes du cabinet de consultation. 

⚠️ Les patientes présentant un syndrome grippal/fièvre/toux sont désormais priées de déplacer leur rendez-vous et de ne pas se présenter au cabinet. En cas de doute, une prise de température avant l’examen pourra être effectuée.

😷 Les praticiens, le personnel d'accueil et la future maman si elle en est à son 3ème trimestre de grossesse devront porter un masque (dans la limite des stocks disponibles).

Les examens échographique maintenus

La crainte de la contamination ne doit vous amener à renoncer à une surveillance médicale importante. Ainsi,  les échographies du premier trimestre entre 11 et 14 SA, du deuxième trimestre entre 20 et 25 SA et du troisième trimestre entre 30 et 35 SA sont maintenues. Il en va de même pour toutes les échographies rendues nécessaires par une situation préoccupants : échographies dites de diagnostic ou entrant dans le cadre d’une pathologie materno-fœtale. Pour les grossesses gémellaires, les contrôles habituels à la fréquence de toutes les 4 semaines pour les grossesses bichoriales et de toutes les 2 semaines pour les grossesses monochoriales doivent être maintenues.

Les reports possibles

En revanche, les échographies gynécologiques non urgentes peuvent être décalées de deux mois au minimum. Ainsi que les échographies dites de fertilité, l’Agence de BioMédecine ayant donné comme consigne l’arrêt des transferts d’embryons et l’initiation de nouveaux cycles de stimulations en vue d’IAC ou de FIV…

Toutes ces recommandations peuvent changer en fonction de l’évolution de la pandémie...

Mireille Legait / www.formeetbienetre.re / Le quotidien santé de La Réunion