Dans l'hémisphère sud, nous n'avons pas l'habitude d'emmitouffler notre visage dans des écharpes en laine ou en cachemire. Bouleversée dans ses habitudes, la peau peut réagir, produire davantage d'imperfections comme des comédons et des boutons, surtout si vous avez la peau mixte ou grasse, et plus de sensations de tiraillement- si vous avez la peau sèche ou sensible. 

Quels soins cosmétiques privilégier ?

En règle générale, mieux vaut éliminer les textures de soin très chargées en lipides (soins nourrissants) et les produits trop filmogènes (anti-rides liftants par exemple). Utilisez plutôt des textures émulsion et non-comédogènes surtout si vous avez tendance à avoir des boutons sur la zone du menton et autour de la bouche. Avec le masque, chassez le naturel, il reviendra au galop si vous adoptez des soins trop occusifs ou trop lipidiques. 

La routine de soin à suivre scrupuleusement

Au lever Nettoyez votre peau du sébum et des poussières de la nuit. Utilisez plutôt une eau démaquillante, ou une eau thermale ou minérale si vous utilisez un gel nettoyant ou un pain sans savon. Evitez celle du robinet autant que possible, toujours plus agressive, en raison des actifs chlorés qu'elle contient. Un conseil qui vaut d'ailleurs hors épidémie de Covid-19 et lorsque vous aurez rangé votre masque, dans quelques semaines ou quelques mois, dans le tiroir des souvenirs.

Le matin Avant de sortir, appliquez une émulsion hydratante. Rajoutez une fine couche au moment de mettre votre masque, par exemple juste avant de sortir de votre voiture, si vous allez mettre votre masque dans les vingt minutes qui suivent. La couche soyeuse fera écran et évitera les frottements intempestifs du tissu sur votre minois. Si votre peau tire pendant la journée, n'hésitez pas à refaire une petite toilette : eau démaquillante et lotion ou émulsion hydratante à la mi-journée. Pensez à appliquer votre soin hydratant derrière les oreilles pour limiter les tiraillements dûs aux élastiques.  

Le soir Le soin à ne surtout pas zapper quand vous sortez masquée et donc encore plus qu'à l'habitude, c'est le démaquillage. Même si vous êtes en mode no make up, le démaquillage est tout de même indispensable pour nettoyer toutes les impuretés (sébum, sueur, poussière...) qui se sont logées sous le masque, et permettre à la peau de mieux respirer. Sous le masque il fait chaud et humide, et sous nos latitudes, ce phénomène est encore accentué par le climat local. Or chaleur et humidité sont les meilleures alliées des bactéries, responsables des imperfections cutanées. 

Et le make up ?

Mieux vaut avoir la main légère sur le fond de teint pendant quelques temps et opter pour une carnation naturelle. Sinon, il existe des fonds de teint no-transfert (relativement efficaces selon les marques) que vous pouvez fixer avec une poudre matifiante ultra-légère. Evitez surtout les poudres très pigmentées, comme les bronzantes dites de soleil, les irisées, nacrées, ou les blushs qui vont laisser des dépôts colorés sur le masque et risquent de former des zébrures sur vos pommettes et vos joues en raison de la transpiration inévitable sous le masque. La précaution vaut aussi pour le rouge à lèvres, faut-il le préciser ? 

L'inconvénient majeur à considérer, c'est que le make up rajoute une couche occlusive à celle du masque. A vous de voir si au bout de quelques jours votre peau réagit, tiraille, bourgeonne, rougit...  Dans ce cas, changez de braquet et adoptez la devise "Less is more" !  

Pour accentuer votre féminité, misez tout sur vos yeux. Dessinez vos sourcils qui sont le meilleur soutien de vos yeux, osez le smoky eyes, l'eye-liner, usez et abusez du mascara le plus allongeant et gainant que vous trouverez. 

Soignez les détails

Soignez vos mains à la perfection, avec une manucure impeccable et un vernis éclatant assorti à votre tenue. Ajoutez des boucles d'oreilles en harmonie avec la couleur dominante de votre masque. Que vous choisirez uni et clair avec une tenue imprimée, ou dans un tissu fantaisie si vous optez pour une tenue monochrome. Plus que jamais, quand on sort masquée, la règle des bons accords coloristiques s'impose. 

A SAVOIR

Quand porter le masque ?

Pour éviter les soucis sur son minois, il faut utiliser le masque à bon escient. Si vous êtes seule en voiture, il n'est pas nécessaire. Si vous vous promenez en ville ou dans votre quartier, sans qu'il y ait une affluence importante, il n'est pas non plus indispensable. Ne pas le porter vous évitera d'afficher un visage de pierrot lunaire, si le soleil apporte une jolie touche caramel aux zones supérieures découvertes alors que la zone basse est cachée par le masque et donc préservée du bronzage. Sinon pensez à appliquer un soin protection no sun sur le haut du visage.  

En revanche, vous pouvez (ou devez selon les règles en vigueur) le porter en entrant dans un magasin ou dans un lieu public (bibliothèque, mairie, école...). Au boulot, si vous êtes seule dans votre bureau, le masque ne s'impose que si vous recevez la visite d'un client ou d'un collègue. En open space, tout dépend du réglement intérieur de votre entreprise et de la distance entre les espaces de travail. A la maison, évidemment, il ne s'impose pas, sauf si vous avez un malade Covid+ à demeure. 

Mireille Legait / www.formeetbienetre.re / Le quotidien santé de La Réunion