1. Filtres chimiques, filtres minéraux, ça change quoi ?

Les filtres minéraux (oxyde de titane et dioxyde de zinc) sont nécessaires aux enfants présentant une peau atopique et qui ne supportent pas les filtres chimiques. Ou pour les peaux très claires (phototypes 1 et 2) ou pour les sportifs qui pratiquent le surf ou la natation. En effet, le produit à filtre minéral est beaucoup plus épais, et en l’appliquant en couche épaisse, on peut obtenir un effet occlusif qui va tout autant protéger la peau de l’eau, que du sel et du rayonnement solaire.

Par contre, le filtre minéral laisse sur la peau un film blanchâtre qui ne plait pas à tout le monde. L’avantage des filtres minéraux, c’est qu’ils réfléchissent les rayons tant que le produit est sur la peau, alors que les filtres chimiques, quiabsorbent les UVB, ne sont plus efficaces au bout de deux heures.

L’idéal serait donc d’utiliser un produit qui associe filtres chimiques et filtres minéraux, ce qui permettrait une meilleure protection.

2. Le filtre minéral, c’est du bio ?

Eh non, pas forcément. L’écran minéral vient de la nature mais n’est pas pour autant bio. C’est de l’oxyde de titane et/ou du dioxyde de zinc.

3. Si je retrouve un tube non terminé, je peux l’utiliser ?

Si vous l’avez perdu la semaine dernière après l’avoir ouvert il y a quinze jours, oui, pas de souci. Mais si c’est un tube ouvert depuis plus de trois mois, ce n’est pas raisonnable. Il n’y a aucune garantie que les filtres sont toujours efficaces.

Qui plus est, s’il est resté à la chaleur ou au soleil… il n’y a pas de petites économies, c’est vrai, mais il existe des économies plus dangereuses que d’autres et qui finissent par coûter cher. Rachetez plutôt un tube !

4. Visage, corps, cheveux : un produit tout en un, c’est top, non ?

Si c’est une huile pourquoi pas ? Pour les laits et crèmes, la texture peut être trop épaisse pour le visage au risque de boucher les pores et bonjour les comédons après. Mais mieux vaut utiliser le même produit pour les trois zones que de risquer de ne pas en appliquer du tout !

Idéalement, à partir d’un certain âge, appliquer un produit spécifique visage permet de protéger tout en soignant les rides, les rougeurs, les risques de taches pigmentaires.

5. Pourquoi faut-il utiliser des produits spécifiques enfants ?

Les solaires enfants présentent des formules avec moins d’ingrédients et moins de risques de réactions. Ils ont aussi enrichis avec des actifs réparateurs pour minimiser les risques sur des épidermes encore fragiles. Ce sont les coups de soleil dans l’enfance qui sont responsables de la survenue de mélanomes à l’âge adulte.

Il faut donc protéger les épidermes des enfants et les habituer à jouer au soleil avec des vêtements anti-UV, un chapeau et des lunettes de soleil, la protection solaire (résistante à l’eau) venant en plus.

Ceci étant, si votre enfant ne présente pas de peau atopique, vous pouvez aussi utiliser le même produit pour toute la famille (minimum SPF 30), si votre budget ne vous permet pas d’acheter en plus des solaires enfants. 

Alixane Nicolas / www.formeetbienetre.re, Le quotidien santé de La Réunion